Trucs & astuces

3 recettes au top pour votre diner de Noël

Noël n’a jamais été aussi hotte... et on n’a jamais été aussi près de Noël ! Cela veut dire qu’il est temps de vous la poser LA question fatidique, quels plats concocter et comment les sublimer ? Suivez le guide !


Par Joséphine Piot
01/11/2017, 14:39

Fins gourmets que nous sommes, on y pense depuis quelques temps déjà et c’est là que la magie opère : on vous a préparé 4 recettes pour un repas de réveillon au top avec les vins parfaits à poser sur la table de Noël. Voilà, plus de prise de tête, tout est là ! 

On commence léger avec cette poêlée de Saint Jacques qui sera parfaite pour l'entrée.

SAINT-JACQUES POÊLÉES POIREAUX AU PAPRIKA 

Pour 4 personnes / Préparation 10 minutes / Cuisson 15 minutes

Ingrédients : 8 noix de saint-jacques, 150 g de vert de poireau, 2 c. à soupe de vin blanc, 1 c. à café de paprika, 1 c. à café de Maïzena®, ¼ de cube de bouillon de volaille, 30 g de beurre, sel, poivre.

Laver et émincer les poireaux. Dans une petite casserole, les faire suer avec 20 g de beurre. Déglacer la casserole avec le vin blanc, ajouter 15 cl d’eau et ¼ de cube de bouillon. Porter à ébullition puis laisser frémir 8 minutes, à couvert. Saler et poivrer.

Mixer finement les poireaux avec leur jus. Filtrer pour obtenir 10 cl de jus ; garder la purée de poireaux au chaud. Faire frémir le jus de poireau filtré dans la petite casserole avec la Maïzena® et 2 pincées de paprika, jusqu’à ce que la sauce épaississe légèrement. Bien mélanger. Rectifier l’assaisonnement. Garder au chaud. Rincer et bien essuyer les noix de saint-jacques. Faire fondre 10 g de beurre dans une poêle antiadhésive bien chaude. Poêler les saint-jacques 1 minute sur chaque face jusqu’à ce qu’elles soient dorées. Le coeur doit rester moelleux et fondant. Saler et poivrer.

Répartir la purée de poireaux dans les assiettes, poser 2 noix de saint-jacques par-dessus. Dresser un peu de sauce autour des saint-jacques. Décorer les assiettes de paprika.

AVEC QUOI LE SUBLIMER ?

C'est assurément Les Genêts qu'il vous faut ! D'abord parce que c'est l'un des meilleurs vins blancs de France selon Jean-Michel Deluc. Mais aussi parce que sa fraîcheur, son charme et son goût fruité raviront toute la tablée, parole de Petit Ballon ! 

Pour continuer, on a choisi de vous présenter la traditionnelle dinde farcie, et puis d'abord quand c'est délicieux à quoi bon cracher sur les traditions ?

DINDE FARCIE AUX MARRONS

Pour 8 personnes / Préparation 25 minutes / Cuisson 2 h 40

Ingrédients : 1 dinde fermière de 3,5 kg, 200 g de marrons au naturel, en bocal, 1/2 cube de bouillon de volaille, 50 g de beurre ramolli

Farce aux marrons : 200 g de marrons au naturel, en bocal, 250 g de chair à saucisse, >80 g de foies de volaille hachés, 2 c. à soupe de liqueur de poire, 1 oignon jaune, 2 échalotes, 100 g de lardons fumés, 1 tranche de pain de mie, 20 cl de crème liquide, 1/2 cube de bouillon de volaille, 30 g de beurre, sel, poivre

Préparer la farce

Émietter le cube de bouillon et le pain de mie avec la crème. Faire revenir l’oignon et les échalotes finement hachés avec le beurre. Ajouter les lardons et les marrons hachés ; faire revenir à feu vif 5 minutes. Mélanger la chair à saucisse, les foies, la liqueur, le pain et le contenu de la poêle refroidi. Saler et poivrer.

Préparer la dinde

Glisser la farce dans la dinde. La ficeler fermement. Refermer l’ouverture avec des cure-dents. Masser la dinde avec le beurre, saler et poivrer. La poser dans un plat à four et mettre dans le four froid. Allumer le four à 150 °C et faire cuire la dinde 3 heures.

Au bout de 40 minutes, diluer ½ cube de bouillon de volaille dans 25 cl d’eau chaude, et verser dans le plat de dinde. Arroser régulièrement la dinde avec ce bouillon. Disposer le reste des marrons entiers autour de la dinde 15 minutes avant la fin de la cuisson.

Avant de servir, laisser reposer la dinde 15 minutes enveloppée de papier d’aluminium.

AVEC QUOI LA DÉGUSTER ?

Avec un vin qui a de la classe ! Et quoi de mieux qu'un Margaux pour ça ? Ce vin est fin et complexe à la fois, il a de la race et enchantera ce moment si particulier qu'est celui de la dinde de Noël... Que ceux qui pensent engueulades et silences gênants sortent, ici nous ne sommes qu'amour, bon vin et esprit de famille ! 

 Et parce que les traditions ça a du bon, mais après tant de bonnes choses on a préféré oublier la bûche histoire de ne pas exploser non plus... Et puis il faut garder un peu de force pour ouvrir ses cadeaux !

MYSTERE D'ANANAS

Pour 4 assiettes

Ingrédients : 1 ananas victoria bien mûr,1 citron vert, 4 spéculoos, 350 g de glace à la vanille, Quelques feuilles de menthe poivrée, 15 g de sucre roux, 25 g de beurre

Les meringues : 2 blancs d’oeufs, 70 g de sucre, 70 g de sucre glace

Ustensiles : Une poche + douille ronde petite, une cuillère parisienne, une mandoline, une râpe Microplane®

On peut faire à l'avance:

Les meringues (se conservent dans une boîte hermétique 1 semaine), les boules mystère (se conservent au congélateur 2 jours), la compotée d’ananas à réchauffer (se conserve au frais 5 h), les tranches d’ananas (se conservent au frais sous film 5 h).

On peut acheter tout fait 

Les meringues

Réaliser les meringues. Monter les blancs d’oeufs en neige très ferme. Lorsqu’ils sont bien blancs et bien épais, ajouter le sucre en pluie et continuer à battre 2 minutes pour obtenir des blancs bien nacrés. Ajouter le sucre glace avec une petite passoire pour le tamiser et mélanger de bas en haut très délicatement avec une spatule. Remplir une poche à douille ronde et pocher des mini-meringues sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Cuire 1 h 30 à 90 °C.

Écraser au pilon les spéculoos pour obtenir une poudre fine. Prélever avec une cuillère parisienne 12 petites boules de glace à la vanille et les rouler immédiatement dans la poudre de spéculoos. Remettre au congélateur.

Retirer les feuilles de l’ananas, l’éplucher et ôter les yeux avec un petit couteau fin. Couper 8 tranches fines à l’aide d’une mandoline (ou d’un couteau), les mettre au frais, et détailler le reste en petits dés. Ouvrir la gousse de vanille et gratter l’intérieur avec un couteau. Dans une poêle, chauffer le beurre et le sucre roux. Lorsque le mélange commence à fondre, ajouter les dés d’ananas, les graines et la gousse de vanille. Cuire 5 à 10 minutes en remuant de temps en temps. Prélever les zestes de citron vert avec une râpe Microplane®. Presser le citron vert au-dessus de l’ananas poêlé, mélanger.

Dressage : dans une assiette, mettre un peu d’ananas poêlé, 3 boules mystère, en couper une pour laisser apparaître la glace, ajouter 2 tranches d’ananas frais, quelques meringues, des zestes de citron vert et de la menthe poivrée.

COMMENT FINIR EN BEAUTÉ ?

Avec une petite merveille... Ce vin c'est le moelleux qu'il faut toujours avoir dans sa cave et sortir pour les belles occasions. Et quoi de mieux que le dessert de Noël pour ça !

 

Ces recettes sont extraites de :

Petits plats de Noël de Sue Su aux Editions Marabout 

Plats à l'assiette d'Emilie Guelpa aux Editions Marabout

Error