Trucs & astuces

Une nouvelle génération de femmes du vin est en place !

Les chiffres sont formels, le monde du vin se féminise. Pour encourager ce mouvement, ce mois-ci notre sélection est 100% féminine. Brisons les stéréotypes et découvrons ensemble le travail de ces vigneronnes de talent !


Par Vincent Pham
01/03/2018, 06:00

Dans le langage « vin », on considère que le vin de femme est un vin au plaisir immédiat, souvent frais, fruité, et surtout, peu tannique. Halte aux préjugés ! 

Des femmes de vin 

Au Petit Ballon, on a une certitude, il n’existe pas de vins de femme, mais des femmes de vin. Oui tout cela n'est pas une question de sexe, mais une question de goût ! Une femme peut préférer les vins charpentés, tandis qu’un homme peut préférer les vins fruités. 57 % des femmes préfèrent le vin rouge. On a tendance, plus généralement, à sous-estimer l’importance des femmes dans le vin. Notons par exemple que les femmes représentent 65 % des acheteurs de vin.

Les femmes ne se contentent donc pas de boire le vin, elles le font aussi ! En effet, il y a de plus en plus de viticultrices. Et tout comme les consommatrices, il ne faut pas croire qu’elles s’arrêtent à la production de vin blanc souple et élégant. Interrogée à ce sujet, Audrey Bourolleau, alors déléguée générale de Vin et Société devenue depuis conseillère agriculture auprès d’Emmanuel Macron, répond : « Il n’existe pas de vins de femme ou de vins d’homme. (…) Il est impossible de faire la différence entre un vin fait par un homme ou fait par une femme. Je vous mets au défi ! »

« Les femmes ne se contentent donc pas de boire le vin, elles le font aussi ! »

Pour Marine Ferrand, à la tête du Domaine Ferrand, le vin féminin est un vin fait, tout simplement, par des femmes. Nadine Gublin, première femme désignée œnologue de l’année à la fin des années 90, appuie ces propos et va même plus loin en affirmant qu’il n’existe pas de vin féminin ou masculin.

Des actions pour une nouvelle génération

Une nouvelle génération de femmes est en action dans le milieu vinicole et elles tiennent à le faire savoir. Les confréries et associations qui leur permettent de se regrouper se multiplient ces dernières années. En commençant par le #womendowine inspiré du #womendobd qui réagissait contre le peu de femmes nommées aux prix du Festival de la bande dessinée d’Angoulême. Aujourd’hui, l’association éponyme est le résultat de ce mouvement. Elle réunit deux cents vigneronnes, sommelières, cavistes, œnologues, etc., passionnées afin de mettre en lumière les femmes sous-représentées médiatiquement dans le monde du vin. D’autres initiatives, comme l’association du Cercle Femmes de vin, le label qualitatif le Vin des femmes, le site Chais Elles, sont aussi à la base de ce mouvement qui n’en finit pas de faire bouger les lignes.

Découvrez cette nouvelle génération de femmes du vin !

Error